Dubaï Avant / Après

L'histoire et l'évolution de la ville de Dubaï

Catégorie :

Connaissez-vous l'histoire de Dubaï ? Cette ville est aujourd’hui l'une des premières destinations touristiques du Moyen-Orient. Pourtant cette immense ville n’était autrefois qu’une petite palmeraie en plein désert. Elle a réussi, au fil du temps, à se transformer en une immense mégalopole, voire en l’une des capitales les plus futuristes et les plus intelligentes du monde.

Des dunes de sable est né un émirat plein de charme, qui a su garder sa personnalité authentique et ses traditions bédouines ancestrales.

Vous voulez en savoir plus sur cette destination qui est une des plus dépaysantes du monde ? Je vous propose de plonger dans l'histoire de Dubaï, entre tradition et modernité. Que vous ayez l'intention de visiter Dubaï ou soyez simplement curieux, je pense que cet article devrait vous intéresser. Il était une fois l'histoire de Dubaï...

Dubaï, la palmeraie

palmeraie dubai

Au début de la période minoenne (3 000 av. J-C jusqu'au 5e siècle), la zone où se trouve Dubaï était alors inhabitable. Il n’y avait là qu’une immense mangrove asséchée.

Des fouilles pratiquées à Al-Qusais, au nord-est de la ville, indiquent que des bergers nomades ont décidé de s’y installer dès 2500 ans av. J-C. Elle devient alors une jolie palmeraie avec une agriculture productive. La population vit de la récolte des dattes, de l’élevage du bétail mais également de la pêche.

Au 4ème siècle, les Sasaniens (une grande puissance de l’époque) s’installent dans la région jusqu’en 630, au moment de l’expansion de la pratique de l’Islam. Ils sont toutefois expulsés par les Omeyyades.  

Au 7ème siècle, Dubaï est désormais un grand village de pêcheurs très prospère. Surtout parce qu’il se trouve sur la route des caravanes reliant Oman à l’Irak.

Du 12ème au 18ème siècle, les moyens de subsistance restent les mêmes mais la ville est surtout un lieu de restauration et d’hébergement pour les commerçants qui y passent pour vendre des épices, du textile ou encore de l’or.  

Les Portugais fondent même des comptoirs entre 1448 et 1657. Ils seront cependant chassés par les Anglais et les Hollandais au milieu du 17ème siècle.

Dubaï, une histoire de perles et de port

C’est surtout la perle qui fait connaître Dubaï et qui fait évoluer le commerce de la ville. En 1793, la tribu Bani Yas prend le pouvoir et s’installe à Abu Dhabi. Une branche de la tribu (les Al Bu Fasala) prend le contrôle de Dubaï, qui devient une dépendance d'Abu Dhabi. L’exploitation des perles et la pêche font désormais partie intégrante de la vie des habitants.

En 1833, Maktoum Bin Butti et sa tribu (Bani Yas) quittent Abu Dhabi pour s’installer près de la crique de Dubaï (sur l’estuaire qu’on appelle aujourd’hui « Dubai Creek »). Elle offre en effet de belles perspectives. Il fonde donc Dubaï - qui n’est considérée une ville qu’en 1894 - et déclare l’indépendance de l’émirat.

Le Cheikh Saeed Al Maktoum fait de Dubaï une monarchie héréditaire et devient le premier émir de l’émirat. Il établit ainsi la dynastie Al-Maktoum, qui règne toujours à l’heure actuelle.

Dans les années 1890, les Anglais reconnaissent l’autorité de Dubaï et s’assurent que seuls les pays du golfe arabe puissent pêcher les perles (cela garantit leur monopole). De plus, Dubaï se trouvant sur la Côte des Pirates, elle signe un accord avec le Royaume Uni en 1892. Cet accord la protège contre les attaques de l’Empire Ottoman et la met sous la protection exclusive des Anglais. Dubaï se retrouve alors sous protectorat britannique.

commerces

L’émirat propose des conditions avantageuses aux commerçants. En 1902, par exemple, le Cheikh supprime les taxes à l’import et à l’export. Cela permet à l'État de s’ouvrir aux autres pays, notamment l’Inde et l’Iran. Les commerçants des régions voisines profitent aussi de ces charges fiscales réduites. Le port de Dubaï devient alors une véritable plateforme maritime pour le commerce international.

Malheureusement, la crise de 1929 et la grande dépression n’épargnent pas l’émirat et Dubaï connaîtra même la famine.

Qui plus est, la ville repose surtout sur la culture des perles et voit son commerce diminuer avec l’arrivée des perles de culture japonaises bon marché (cultivées artificiellement) dans les années 1940. Avec la fin de cette première source de richesses, c'est une page qui se tourne.

Dubaï, la ville moderne

C'est au milieu du 19ème siècle que l’histoire de Dubaï telle qu’on la connaît aujourd’hui débute. Même si la population s’éloigne de la « Dubai Creek » pour s’installer dans les champs, du côté de Bur Dubaï et Deira ; la ville reprend son souffle au début des années 1950. Elle comprend désormais 15 000 habitants.

La ville, qui possède de nombreux souks (les plus grands de la péninsule, comme celui du quartier de Deira, qui existe encore aujourd’hui), des mosquées, des écoles et des collèges, attire les négociants du monde entier. Elle connaît une période faste, au point que le Cheikh envisage une reconstruction de la cité.

Il confie les plans de la ville à l’architecte britannique John Harris et dès 1959, ce dernier consacre tout son temps à la moderniser. Et avec cet afflux massif de travailleurs étrangers, la population de la ville augmente encore davantage.   

On installe l’électricité, le réseau téléphonique et l’eau courante. Un aéroport ouvre ses portes en 1960 puis un an plus tard, Dubaï possède sa première route goudronnée. Il ne reste plus qu’à développer le port !

En 1962 le Pont Maktoum qui relie Bur Dubai à Deira, est inauguré. Il en est de même pour l’hôpital de la ville.

La découverte du pétrole

L’émirat fait alors une découverte qui a marqué son histoire économique. Laquelle ? Dubaï entre tout simplement dans l’ère pétrolière, ce qui permet l’installation de ses nombreuses infrastructures. En effet, en 1966, les premières réserves découvertes dans les sous-sols ont donné leurs fruits. Dubaï s’agrandit davantage et connaît une croissance fulgurante. Le pétrole est d’ailleurs exporté dès 1969.

La ville compte à présent plus de 60 000 habitants. Des Pakistanais et des Indiens viennent s’installer et développer le commerce du textile.  

Dubaï devient alors un véritable carrefour commercial. Avec l’augmentation du transport des personnes (marchands, pêcheurs) et des marchandises, son port est l'un des plus importants de la région.

La naissance des Emirats arabes unis

En 1968, les Anglais annoncent qu’ils veulent retirer leur protection aux émirats. C'est chose faite en 1971. Les états arabes décident alors de s’unir en un état fédéral afin de pouvoir négocier avec le reste du monde. 

Le 2 décembre 1971, les gouverneurs fondent les Emirats Arabes Unis (EAU) qui comptent Abou Dhabi, Sharjah, Ajman, Umm Al Quwain, Fujairah. Un an plus tard, Ras Al Khaiman se joint à eux. Ils adoptent le dirham comme monnaie commune (le dirham est encore aujourd'hui la monnaie de Dubaï) et Dubaï accède enfin à l'indépendance !

Les années qui suivent, c’est l’explosion démographique : en 1977, Dubaï compte plus de 200 000 habitants !

De nouveaux gisements de pétrole et de gaz sont trouvés dans le désert de Margham, ce qui résulte en encore plus de constructions : le Port Rachid, le Port de Jebel Ali, le Tunnel Shindagha et le Pont Garhoud. Mais cette rentrée d’argent aboutit surtout à l’inauguration de l'Aéroport International de Dubaï, en 1972.

La population afflue du monde entier et il faut accueillir ces nouveaux habitants. On inaugure d'immenses centres commerciaux et une incroyable structure en 1979 : le Dubai World Trade Center, le plus haut gratte-ciel de la ville !

L’une des dix plus grosses compagnies aériennes du monde, Emirates Airlines s’installe à Dubaï en 1985 et une zone franche, la Jebel Ali free Zone, est créée.

Les années 1990/2000 : l’apogée de Dubaï

histoire dubai dans les annees 2000

En 1990, Dubaï connaît une croissance urbaine incroyable avec 550 000 habitants. Lors de cette même année, le Cheikh Rashid décède et son fils, le Cheikh Maktoum ben Rachid Al Maktoum, lui succède. Il a des projets encore plus ambitieux et sa priorité est le tourisme : le tourisme de luxe !

Il souhaite faire de Dubaï une ville innovante avec des projets toujours plus incroyables les uns que les autres. Il décide alors de faire construire des complexes modernes plus adaptés, mais surtout démesurés. 

C'est ainsi qu’il fait ériger le luxueux hôtel Burj Al Arab en 1999, le seul hôtel jugé 7 étoiles au monde. Des constructions encore plus emblématiques (qui battent des records, d’ailleurs) voient le jour dans les années 2000. Elles sont aujourd’hui des symboles de la réussite de Dubaï et font d’elle une destination touristique hors norme : la Marina en 2000, la tour Burj Khalifa de 828 mètres de haut (2008), Palm Island (des îles artificielles en forme de palmier) avec en vedette Palm Jumeirah, dont la construction a pris fin en 2009, les îles artificielles de World Islands (un projet fou mais inachevé débuté en 2003) puis le métro de Dubaï en 2009 et le Dubai Frame en 2018, une architecture en forme de cadre de 150 mètres de hauteur offrant une vue panoramique sur le nouveau et l’ancien Dubaï.

D'ici quelques années, la Dubai Creek Tower devrait voir le jour et donc devenir la nouvelle plus grande tour du pays (dépassant le Burj Khalifa) 😊

L’aéroport devient le plus grand du monde. De nouveaux quartiers sont construits, tout comme le plus grand centre commercial du monde, le Dubai Mall, ainsi que d’autres gratte-ciels... Bref, entre 2001 et 2008, la population double. À noter qu’en 2002, les étrangers sont autorisés à acheter de l’immobilier à Dubaï. Une vraie révolution ! 

Entre-temps, le Cheikh Zayed décède en décembre 2004, et le premier ministre Cheikh Maktoum en 2006. Ils sont succédés par les Cheikh Khalifa et Cheikh Mohamed.

l'histoire de dubaï : 2020 et au-delà !

Aujourd'hui, Dubaï est sans conteste l'une des villes les plus modernes du monde. L'argent du pétrole et les ambitions des gouvernements successifs ont réussi à en faire une des destinations touristiques les plus prestigieuses.

activites a faire

En effet, depuis quelques années, la mégalopole accueille chaque année plus de 16 millions de touristes. Et ils sont de plus en plus nombreux à être attirés par son architecture impressionnante, ses plages paradisiaques, ses zones duty-free, ses loisirs extravagants : vue sur la ville et sur le désert depuis des plateformes en verre à des hauteurs incroyables, saut en parachute, tour en hélicoptère, sports aquatiques, nage avec les requins, tyrolienne entre gratte-ciel, ski sur de la neige fraîche et encore bien d’autres activités incroyables... Sans oublier le désert qui entoure la ville, et les excursions qu’il est possible d’y faire : escapades dans les dunes, découverte du mode de vie des bédouins d’autrefois…

Les projets à venir sont encore plus fous, comme la construction d’un centre commercial de la taille d’une ville, le Mall of the World, ou celle d’une cité futuriste inspirée d’Aladin.

Dubaï est enfin et surtout un lieu de refuge pour de nombreux expatriés attirés par la création de sociétés dans ses zones franches, le train de vie luxueux des Dubaïotes et la possibilité d’y faire de l’argent, beaucoup d’argent. Bref, Dubaï est aujourd’hui la ville où tout est possible !

Où s’informer sur le passé de Dubaï ? 

Si vous êtes à Dubaï et que vous souhaitez en connaître plus sur l’histoire de l’émirat, je vous conseille vivement de vous rendre au Dubaï Museum.

fort ahidi histoire dubai

Cette maison, le Fort Al Fahidi - qui est une des plus anciennes habitations de la ville - se trouve dans le quartier historique de Bur Dubai.

Vous y trouverez des vestiges du passé des Emirats Arabes Unis et partirez à la découverte du mode de vie des habitants de Dubaï. Au programme : de nombreuses reconstitutions, des scènes de la vie de l’époque et une vidéo montrant l’évolution de la ville.

Horaires d’ouverture et tarifs

Le musée est ouvert toute la semaine :

  • du samedi au jeudi de 8h30 à 20h30,
  • le vendredi de 14h30 à 20h30.  

Les horaires pendant le ramadan sont les suivants : de 10h à 17h du dimanche au jeudi. 

Voici le prix du billet d’entrée : 

  • 3 AED (0,72 €) pour les adultes
  • 1 AED (0,24 €) pour les enfants de moins de 6 ans.

Vous savez désormais tout sur l'histoire de Dubaï, j'espère que cet article vous a plu ! Si vous prévoyez des vacances dans cette mégapole, n'hésitez pas à consulter mes autres articles pour préparer votre voyage à Dubaï 😊 

Comment trouvez-vous cet article ?
 2 avis (4.5/5)
auteurs blog dubaï
Emmanuel
Un premier voyage à Dubaï il y a 8 ans et un premier coup de coeur. J'ai créé ce blog sur Dubaï pour vous partager mes bons plans et mes conseils pour visiter Dubaï. Depuis mon premier voyage, j'essaye de retourner à Dubaï au moins deux fois par an, seul ou en famille !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Newsletter

Mes conseils et bons plans

Inscrivez-vous et recevez chaque mois mes conseils et bons plans pour inspirer votre prochain voyage à Dubaï.